Et si on faisait confiance à l’intelligence ?

   Depuis cinquante ans, l’enseignement de la gestion en Europe met l’accent sur le contrôle financier de l’entreprise comme si l’étude des données comptable permettait de comprendre son fonctionnement avec une assez grande précision. C’est une grave erreur qui cache un piège auquel l’économie occidentale s’est laissé prendre. Les données comptables ne  représentent qu’une trop faible partie des informations qui permettent de comprendre les événements et de préparer l’avenir de l’entreprise.  La clé de la réussite de l’industrie réside dans l’aptitude des directions générales à connaître les processus qualitativement.

    En revanche, quand le style de management est fondé sur la connaissance, une entreprise a de fortes chances de voir s’améliorer presque indéfiniment ses performances et sa position sur le marché. C’est le cas des sociétés qui ont toujours grandi par croissance interne. Le management de la plupart des entreprises est encore fondé sur le pouvoir ; c’est une grande source de gaspillage car le pouvoir fait nécessairement l’objet de luttes internes.

ISO 9001/2015

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !